Aptitude

Aptitude médicale à la plongée

Pour des raisons de sécurité, l’examen médico-sportif est obligatoire annuellement pour tous les plongeurs. Il n’a d’autre but que de permettre la pratique de la plongée sous-marine au moindre risque pour le candidat. Il est fait pour la sécurité des plongeurs. Il y a donc lieu, pour les candidats, de répondre aux questions du médecin avec soin et sincérité. Le médecin examinateur portera une attention particulière sur les points suivants, sachant qu’ils représentent des contre-indications relatives ou absolues, mettant la vie du candidat en danger :

– Toutes formes d’asthme.
– Les pneumothorax et les “trappes à air” pulmonaires.
– Les infections pulmonaires.
– Toutes maladies, malformations ou opérations réduisant les échanges pulmonaires.
– Les affections de la sphère O.R.L., en particulier celles entraînant des vertiges.
– Les difficultés de compensation de la pression aux oreilles et aux sinus.
– Les carries et plombages en mauvais état.
– Les maladies cardiaques ou circulatoires responsables de shunts gauches-droits.
– Une réduction de perfusion myocardique, d’artérites, ou tout trouble de perfusion tissulaire.
– L’hypertension artérielle non traitée.
– Le diabète, même traité (insulino-dépendant ou non).
– L’épilepsie ou les convulsions (même en traitement).
– Les dépressions nerveuses et les maladies mentales.
– Les fractures non guéries ou datant de moins de 6 mois.
– Les troubles importants du métabolisme lipidique non traités.
– Les maladies neurologiques dégénératives.
– L’abus d’alcool ou l’utilisation de drogues.
– Les antécédents d’accidents de plongée.
– La prise régulière de certains médicaments.
– Les ulcères évolutifs du tractus digestif.
– La grossesse.
– Les glaucomes à angle fermé.

Afin d’être correctement assuré, il est impératif de remettre une copie de la fiche médicale sur A4 au secrétariat, et ce dans les plus brefs délais. Il est recommandé au médecin examinateur de pratiquer tout examen complémentaire qu’il jugerait indispensable et d’inviter les candidats à contresigner la déclaration.

Le médecin consulté complétera la fiche médicale qui devra être remise au secrétariat.Cette fiche médicale est spécifique à la LIFRAS Les médecins du club en possèdent des exemplaires. On peut également en obtenir au secrétariat.

Attention : il est recommandé avec insistance de passer l’examen chez un médecin plongeur ou sportif équipé de l’appareillage adéquat pour éviter toute désillusion ultérieure, liée à une incapacité méconnue…

Seul le certificat médical d’aptitude LIFRAS sera accepté par notre secrétariat. La liste des médecins de notre club est disponible au secrétariat.

Le plongeur 1* doit être en possession d’un certificat d’aptitude à la plongée valable pour un an.

Le candidat au brevet 2* doit être en ordre de visite médicale, mais aussi, doit passer un électrocardiogramme d’effort.