• Définition du brevet

  • Prérogatives

  • Exercices

  • Théorie

  • Homologation




DÉFINITION


Plongeur « encadré » ayant les compétences et lexpérience requises pour pouvoir plonger en toute sécurité sous la supervision directe dun plongeur3* LIFRAS minimum (ou un brevet équivalent reconnu par la LIFRAS).



PRÉROGATIVES & EXIGENCES


  • Etre âgé de 14 ans au moins. Si le plongeur n’est pas majeur, le consentement écrit des parents ou

   du tuteur est obligatoire

  • Etre membre d'un club affilié à la LIFRAS ayant statut d'école,
  • Etre en possession d'un certificat médical de non-contre-indication à la plongée, valable pour l'année civile en cours avant de débuter les cours théoriques et pratiques.


CONDITIONS REQUISES AVANT TOUTE PLONGÉE EN EAUX LIBRES

  • Avoir acquis la théorie.
  • Avoir acquis la pratique.


Les plongeurs 1* sont autorisés à plonger dans les limites des paramètres suivants:


plonger jusquà une profondeur maximale de 15 m sous la supervision directe dun plongeur 3* LIFRAS minimum ou ayant    le brevet équivalent reconnu par la LIFRAS,

plonger jusquà une profondeur maximale de 20 m sous la supervision d'un Assistant Moniteur LIFRAS minimum ou d'un      brevet équivalent reconnu par la LIFRAS,

effectuer des plongées qui permettent un retour direct en surface. La plongée sous glace, dans des grottes immergées ou    nécessitant un palier obligatoire ne sont donc pas autorisées,

la plongée sur épaves en mer du Nord nest pas autorisée.


Notes :

- La palanquée ne peut compter plus de 4 plongeurs 1*, le chef de palanquée devant pouvoir établir un contact physique         avec tous les plongeurs 1* de la palanquée, à tout moment au cours de la plongée.

-

Il est recommandé d'évoluer jusqu'à la profondeur maximale de manière progressive.


Extraits de la farde LIFRAS


Evaluation des compétences en EAR


Les compétences pratiques suivantes sont évaluées:


Sans bloc bouteille ou système de stabilisation :


nager 100 m sans équipement,

se maintenir en surface pendant 10 minutes, sans équipement et sans se déplacer,

nager 100 m équipé de palmes, masque, tuba et système de lestage (P.M.T.C.),

parcourir 10 m dapnée à lhorizontale P.M.T.C.,

effectuer 20 secondes dapnée immobile,

avoir des notions de secourisme,

équiper le bloc bouteille et le système de stabilisation,


Avec bloc bouteille équipé d'un système de stabilisation :


employer les techniques de mise à l'eau et de sortie de l'eau,

tester son équilibrage,

parcourir 50 m entre deux eaux,

utiliser le système de stabilisation,

parcourir 25 m au tuba,

parcourir 25 m en surface sur détendeur,

échanger de source d'air,

vider le masque.


Evaluation des compétences pratiques en EAO


Après avoir acquis les connaissances théoriques et les compétences pratiques en EAR, le candidat doit effectuer minimum 5 plongées en EAO :


de jour,

à une profondeur de 15 m maximum,

sur un site de plongée permettant, à tout moment, un retour direct en surface.


Lors de ces plongées, le candidat est amené à démontrer progressivement les aptitudes acquises en EAR.


Extraits de la farde LIFRAS


CONNAISSANCE DE LA THÉORIE


  • Administration

Les candidats doivent connaître les obligations et recommandations en matière administrative du plongeur 1* de la LIFRAS:

avoir un aperçu des différents brevets décernés à la LIFRAS,

savoir avec qui et sous quelles conditions un plongeur 1* peut pratiquer la plongée en scaphandre autonome,

connaître les avantages offerts par une adhésion à un club affilié à la LIFRAS (assurance, reconnaissance internationale des brevets CMAS, reconnaissance par l'EUF : normes NBN, EN et ISO),

connaître les obligations en matière de visite médicale, et de déclaration daccident lié à la pratique de la plongée en scaphandre autonome.


Matériel


Les candidats doivent connaître les obligations en matière déquipement du plongeur 1* et avoir un niveau de connaissances suffisant pour utiliser et manipuler léquipement de plongée suivant :

masque,

palmes,

tuba,

système de lestage,

bouteille,

détendeur fonctionnant à la demande,

dispositif auxiliaire de respiration (octopus, second détendeur),

système de stabilisation,

manomètre,

moyens permettant de mesurer la profondeur et la durée de la plongée,

un moyen de décompression,

vêtement de plongée,

couteau, cisaille,

lampe.


Principes physiques régissant la plongée


Les candidats doivent avoir des connaissances de base sur linfluence et les effets des variations de pression, notamment en ce qui concerne :

la mise en équilibre (ex. au niveau des oreilles et du masque),

la ventilation (non blocage et effet de la pression sur la consommation dair),

la flottabilité et la manière de la contrôler.


Tables et moyens de décompression


Les candidats doivent connaître lemploi dune table de décompression dans le cadre des plongées effectuées dans la courbe de non-palier (plongée no-déco) et avoir des notions élémentaires de plongées successives et répétitives.


Organisation de plongée


savoir comment se comporter en plongée dans le respect des normes de sécurité,

connaître la notion de binôme,

connaître les signes de communication en plongée et en surface.



Accidents ou incidences de la pratique de la plongée sur le corps humain


Les candidats doivent avoir des connaissances de base permettant déviter les accidents suivants :

noyade,

accidents mécaniques (à la descente et à la remontée),

accident de décompression,

essoufflement,

accident lié au stress,

accident lié aux effets de la température sur le plongeur (hypothermie),

accident lié aux prises de médicaments, drogue et/ou alcool,


Les candidats doivent avoir des notions élémentaires de secourisme : explications simples, concises et démonstration par un moniteur qui permettent au candidat de réagir correctement à des instructions quun secouriste peut lui donner en cas daccident.


Milieu


Les candidats doivent avoir des connaissances de base sur le milieu (général et local), ses effets sur le plongeur et limpact de la plongée sur lenvironnement.


Extraits de la farde LIFRAS


HOMOLOGATION


Le candidat doit :


avoir satisfait aux pré-requis de la formation,

avoir satisfait aux exigences de lévaluation continue des connaissances théoriques et des compétences pratiques en EAR,

avoir satisfait aux exigences de lévaluation des compétences pratiques en eau libre,

avoir accompli 5 plongées minimum,

saffranchir des frais dhomologation.



Plongée 1 : Plongée baptême sous le contrôle d'un moniteur


Si la plongée baptême s'est bien déroulée, réaliser au cours des plongées suivantes, les compétences indiquées (le contrôle de ces compétences est cumulable).


Plongée 2 sous le contrôle d'un moniteur


Sur un fond de 3m max, le plongeur non homologué doit démontrer qu'il est capable :

Après avoir lâché son détendeur, de respirer (3 cycles respiratoires) sur une source auxiliaire de gaz respirable (celle du moniteur). A la fin des 3 cycles, au signal du moniteur, il remonte en surface en conservant en bouche le détendeur secondaire du moniteur .

Deffectuer un vidage de masque.


Sous le contrôle d'un AM minimum :


Lors des 3 plongées qui suivent le plongeur non homologué doit démontrer en surface son aptitude à :


Effectuer 50m de palmage avec passage du détendeur au tuba et largage de son système de lestage en fin de parcours (le lestage est déposé au bord ou remis au moniteur vérificateur).


Sorienter sans faire surface en utilisant une technique adaptée.


Exemples :


utilisation du compas

une ligne de descente et de remontée

repères sous-marin



Contrôler en fin de plongée sa flottabilité à la profondeur de 3m (porter une attention particulière aux risques liés au sur lestage).




Site optimisé pour Microsoft IE


© Webmaster 2013 - Ghilain Dany